Il pleut.

Publié le par elizabeth971

Il pleut en Guadeloupe...J'avais dit, pendant les trois jours de grève, que je ne continuerais de venir à pied au travail que si il continuait de faire beau. Et pile au moment où la grève s'est arrêtée, il s'est remis à pleuvoir. Coïncidence.

C'est donc dans les pires conditions que nous avons repris le chemin du travail en passant par la longue route pleine de virages, de fossés profonds sur le côté, de quatre-quatres et de bus qui nous foncent dessus à toute allure...

C'est drôle comme parfois, la vie s'arrête un petit moment et entre dans une petite parenthèse.

La routine revient aussitôt. Et celle que nous avons retrouvée hier n'est pas la plus agréable. Vivement que la route détruite par la houle cyclonique soit réparée ! Ils avaient dit qu'elle serait utilisable le quinze (lundi) mais il y a eu la grève (ils n'ont pas travaillé pendant trois jours), il y a maintenant la pluie (est-ce qu'ils travaillent quand il pleut ?). La route sera-t-elle ouverte lundi ? J'en doute un peu.

Quand elle sera ouverte, ce sera une nouvelle ancienne routine qui s'installera, celle d'avant Omar. Des choses auront changé entretemps, dans notre façon de voir les choses (la mienne en tout cas), de voir la route, de voir les horripilants cyclistes qui roulent en gros paquets en bavardant entre eux, à l'heure où nous, les "travailleurs", allons au bureau ou rentrons chez nous. Malgré les cyclistes et autres insupportables sportifs, je crois que je l'apprécierai, ma route, quand elle sera de nouveau ouverte car c'était dur, ce matin, de rouler dans le noir sur la route mouillée et pleine de virages.

Aujourd'hui, c'est la pleine lune. le temps changera peut-être pendant le week-end...Allez. Bon week-end à tous !

Publié dans catastrophe naturelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article