La dictature de la décroissance

Publié le par elizabeth971

Avec un titre aussi provocateur, je vais peut-être m'attirer de nouveaux lecteurs...
Oui. Je suis une dictatrice car je veux imposer mes idées au monde entier. J'ai une vitrine sur le monde et je propose un produit à la planète toute entière qui me regarde : la décroissance....
C'est amusant, n'est-ce pas, de se dire que le monde entier passe devant ma petite vitrine et ne la voit pas.
Et de ma toute petite vitrine que personne ne voit, j'ose dire au monde entier que je suis une dictatrice.

En fait, je suis en train de lire Farenheit 451 (je l'ai déjà dit) et j'attends beaucoup de réponses de cette lecture. J'ai vu, il y a plus de vingt ans, le film de Truffaut tiré de ce livre de Ray Bradbury et, ces temps derniers, je me suis souvenue de ce film qui me semble expliquer parfaitement, sous une forme romancée, ce qui se passe dans le monde d'aujourd'hui. Farenheit 451, c'est le degré de combustion du papier. le héros du livre est un "fireman", un homme dont le métier est de bruler les livres. Le mot "pompier" en français ne permet pas de faire le jeu de mot sur le feu.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
<br /> Evidemment je l'ai lu ce bouquin...et j'ai vu le film aussi.<br /> Dans les chroniques martiennes que j'ai lues il n'y a pas longtemps il commençait déjà à aborder ce sujet....C'est vrai que c'est un sujet passionnant et que notre monde commence à ressembler un<br /> peu à...ça!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre