Jeune et jeûne

Publié le par elizabeth971

Ceux qui me connaissent un peu savent que je m'inquiète pour la langue française qui devient une langue sans règles. 

Il faut ouvrir le dictionnaire pour se rassurer. Oui, les règles existent encore. Elles existent encore dans le dictionnaire. Mais pas dans la langue parlée.

Je n'ai pas tellement l'occasion d'écouter la radio en dehors de "Radio Caraïbes" et "Guadeloupe première" car je ne vis pas seule. Quand j'avais une voiture, j'écoutais la radio et j'adorais France Inter. Je crois que ce que j'aimais le plus dans le fait d'avoir une voiture, c'était de pouvoir écouter "France Inter". Les journalistes de "France Inter", autant que je m'en souvienne, connaissaient les règles de la langue.

Les radios que j'écoute, les émissions de télé que je regarde et écoute, sont animées par des journalistes qui ne connaissent pas les règles de grammaire. Je ne parle pas, là, de fautes d'orthographe. Les fautes d'orthographe, on les lit sur nos ordinateurs. A la télé et à la radio, on entend les fautes. On les entend sans arrêt. Qui sont ces journalistes qui ne connaissent aucun règle ?

Voici quelques fautes que j'entends couramment :

"Cents euros"

"Elle s'est faite avoir ; elle s'est faite enlever une dent de sagesse"

"Elle était prête de rentrer chez elle"

 

Ce sont des fautes d'accord, des fautes concernant les classes de mots.

A ces fautes grammaticales, il faut ajouter les fautes de prononciation. En ce moment, on parle beaucoup dela fin du jeûne. Combien de journalistes savent qu'il y a une différence entre le mot jeune et le mot jeûne ? Ce ne sont pas des homonymes. L'accent sur le û permet de le voir. La prononciation du eu (e "fermé" au lieu de e "ouvert") permet de l'entendre.

Ce qui complique un peu ce problème de la prononciation, c'est que, dans certains accents régionaux, on ne fait pas vraiment de différence entre les o "ouverts" et les o "fermés", les e "ouverts" et les e "fermés". C'est le cas dans ma région d'origine. C'est le cas aussi dans la région où j'habite actuellement. Les o et les e sont en général "ouverts". Sauf quand certains journalistes et hommes politiques snobs se mettent à "fermer" certains e et o, au hasard, sans respecter aucune règle de prononciation.

Cet abandon de plus en plus fréquent de la différenciation entre e et o "ouverts" ou "fermés" aboutit  à une sorte d'uniformisation de la langue. Si jeune et jeûne se prononcent de la même façon et que l'on omet de mettre un accent sur le u, on fabrique des homonymes.

Si on prend le mot "côte", il a au moins trois sens : os, point de tricot, pente,...

Si on prononce ce mot avec un o "ouvert" et qu'on enlève l'accent circonflexe (ce qui est de plus en plus fréquent), il devient un homonyme de "cote" qui veut dire "marque pour classer".

J'ai d'ailleurs entendu plusieurs fois le mot "cote" prononcé avec un o "fermé".

 

Bon. Pour ceux qui n'ont rien compris, "jeune" (qui veut dire "pas vieux") se prononce avec un e "ouvert" et "jeûne" (qui veut dire arrêter de manger) avec un e "fermé" comme dans "jeu".

Et j'aimerais bien que des journalistes lisent cet article mais j'en doute. Ils continueront de répandre l'uniformisation de la langue et la confusion entre les mots à la même vitesse que la pollution continue de se répandre dans le monde de façon exponentielle (ce qui est beaucoup plus grave). Tant pis. Mon article ne sert donc à rien.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
<br /> J'ai tout compris !!!!!!!!<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> <br /> Bon. C'était ce qu'on appelle un coup de gueule.<br /> <br /> <br /> Pour en revenir à toi, tu vis des choses très difficiles en ce moment. Tu ne peux rien faire pour aider tes parents. Il te faut beaucoup de courage et aussi te souvenir de l'amour qui a existé<br /> quand ils étaient heureux. à bientôt.<br /> <br /> <br /> <br />