travail et épanouissement

Publié le par elizabeth971

 

Mon blog rank a réussi à monter un peu. 

Voilà. Pour le concours d'écriture théâtrale, c'est fini, on ne peut plus rien envoyer. Voici un extrait de ma note d'intention (petit texte explicatif qu'on envoie avec sa pièce) :

 

 

Les thèmes :

 

Se sentir vieillir (surtout dans le regard des autres), se sentir mal à son travail et réaliser que le travail auquel on a consacré la plus grande partie de sa vie n’a jamais correspondu à ses rêves ni à ses aptitudes réelles est le thème principal de cette pièce.

Aline, 50 ans, souffre quotidiennement : elle a conscience que sa vie est un échec mais elle s’accroche encore à ses rêves et se lance dans une quête d’un projet professionnel correspondant à ses aspirations. Sur le plan sentimental, elle est seule avec un fils âgé de 18 ans et ne semble pas intéressée par l’idée de rencontrer un homme. La vie d’Aline apparaît donc comme une vie ratée sur le plan professionnel et aussi sur le plan émotionnel. La fin de l’histoire lui apporte des satisfactions, des preuves de reconnaissance, d’amour qu’elle n’avait pas cherchées ou qu’elle pensait ne pas avoir cherchées.

La quête d’Aline est une quête de transformation. Elle veut échapper à l’abêtissement généré par le monde du travail mais c’est trop tard. Elle n’y parviendra probablement pas en raison de son âge.

Les personnages qui l’entourent sont presque tous des hommes et des femmes stigmatisés par leur travail. Ils sont vides, banals, caricaturaux, pleins de préjugés, jouant leurs rôles professionnels comme des robots  ; leurs rôles sentimentaux sont également attendus et liés à leur travail (la secrétaire est la maîtresse du patron). Le monde du travail ne leur apporte ni bonheur, ni rêve, ni épanouissement, ni créativité.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article